Immobilier d’entreprise : Bordeaux rafle la mise

immobilier-entreprise-bordeaux

Poussé par la récente mise en service de la LGV qui relie Paris à la capitale girondine en seulement 2 heures mais aussi par de grands projets comme Euratlantique, le marché de l’immobilier d’entreprise de Bordeaux a affolé tous les compteurs au cours des toutes dernières années.

Bordeaux attise les convoitises des entreprises

La Belle Endormie s’est réveillée de sa légendaire léthargie. Bordeaux ne ronronne plus comme auparavant, enclavée dans sa région, peu ouverte sur le reste du pays. Cette époque semble bel et bien révolue. En témoigne le nombre de transactions sur le marché de l’immobilier d’entreprise qui a littéralement explosé en une année à peine avec +33% en valeur. En volume également, les chiffres sont particulièrement probants : les estimations déjà élevées de l’ordre de 150 000m² en provenance de l’Observatoire d’immobilier d’entreprises de Bordeaux Métropole (OIEB) ont été largement dépassées puisque il s’est vendu pour 165 000m² de bureaux en une année seulement. Dans le détail, plus de 80 000m² en seconde-main et 53 000m² dans le neuf.

La dernière opération de promotion en date a porté ses fruits puisque près d’une centaine d’investisseurs en provenance de Paris ont fait le déplacement lors des « Rencontres investisseurs » organisées par l’OIEB en partenariat avec la CCI de Bordeaux Gironde et de la Bordeaux Métropole présidée par Alain Juppé.

Des projets tous azimuts

Plusieurs quartiers d’envergure attirent les entreprises de secteurs variés à Bordeaux. Le Bassin à Flots au nord de la ville a récemment vu l’un des leaders du pari en ligne Betclic y installé son siège social. La zone aéroportuaire de Mérignac n’est pas en reste avec des poids lourds comme Dassault et EADS.

Le bordelais CDiscount, l’un des leaders de l’e-commerce passé aux mains du groupe Casino maintient son siège au cœur de Bordeaux.

Mais c’est bien le gigantesque quartier Euratlantique sur lequel Bordeaux mise également beaucoup. Un quartier stratégiquement implanté aux abords de la gare Saint-Jean et qui permettra aux entreprises basée à Paris notamment d’y ouvrir des antennes voire d’y transférer leur siège. La LGV qui relie désormais Bordeaux à Paris en 2h a considérablement changé la donné. Une infrastructure qui a permis à Bordeaux de faire exploser les compteurs de l’immobilier pour particuliers et qui est en train de faire de même pour l’immobilier d’entreprise. 25 000m² ont déjà été vendus l’an passé, alors que les travaux du quartier sont loin d’être terminés. Bordeaux peut par ailleurs compter sur son attractivité auprès des cadres parisiens qui indiquent que la capitale girondine est leur ville préférée.

Le marché des entrepôts est lui aussi en pleine forme avec une année record qui a vu se vendre plus de 225 000m² et 156 000m² pour les locaux d’activité soit une hausse affolante de +61% en volume.

Ceva Santé, EADS, CDiscount, Betclic, Bourse de l’Immobilier, Cheops Technology, Sanofy Adentis ainsi que les plus grands noms du secteur des banques et assurances maintiennent ou développent leur implantation dans Bordeaux. Le marché est on ne peut plus dynamique et son rythme n’est pas prêt de ralentir.

Laisser un commentaire