Dans quels secteurs ouvrir une franchise en 2018 ?

sur quels secteurs est-il judicieux d'ouvrir une franchise en 2018 ?

Avec un chiffre d’affaires de plus de 55 milliards d’€, le marché des franchises en France se porte très bien.  Il est même leader en Europe. Le nombre de réseaux a doublé en 10 ans pour frôler la barre des 2 000 avec plus de 70 000 points de vente. Toujours porteurs, le secteur attire un nombre croissant de candidats. Mais sur quels secteurs est-il judicieux d’ouvrir une franchise en 2018 ? Quelles sont les grandes tendances de la société dont il faut s’inspirer ?

Le bio, l’écologique, des secteurs en plein boom pour une franchise

Les Français n’ont jamais autant mangé bio qu’au cours de ces deux dernières années. 90% des consommateurs déclarent acheter régulièrement des produits issus de l’agriculture biologique.

En 2016, la valeur des achats de produits alimentaires estampillés bio était de l’ordre de plus de 7 milliards d’euros. 90% de ce CA a par ailleurs été réalisé par de la consommation à domicile, soit +22% de progression sur une année.

Le marché du bio est donc dans une phase de croissance exponentielle. Rejoindre un réseau de franchisés spécialisé sur le créneau est judicieux. Biocoop, La Vie Claire, Naturalia, Le Grand Panier Bio ou encore L’Eau Vive sont des marques fortes qui réussissent bien sur leur marché.

La Silver economy

Vieillissement de la population française oblige, le secteur de la silver economy ne connaîtra pas la crise dans les années à venir, bien au contraire. Les séniors représentent déjà un marché de 15 millions de consommateurs, soit plus de 23% de la population totale. Et d’ici 2020, les plus de 60 ans seront même 20 millions. La silver economy est déjà un marché porteur, les baby-boomers consommant pour leurs besoins, pour leur plaisir et pour le plaisir de leur entourage.

Le secteur du service à la personne est donc appelé à un bel avenir. Des réseaux tels qu’O2, Shiva, AD Senior ou encore Âge d’Or service offre une large palette de services : maintien à domicile, ménage, repassage, courses… D’autant que la mise de départ reste assez limitée : entre 20 000€ et 30 000€ en moyenne.

L‘aménagement de l’habitat est également un créneau porteur en franchise. Les séniors investissent déjà et continueront d’investir dans des travaux dans leur logement. Isolation, architecture d’intérieure, réfection de sols et des murs, toitures, jardin…

Le bien-être, le fitness, un marché porteur

Avec un CA généré proche des 6 milliards d’euros en 2016, le marché du bien-être en France est en bonne forme. Le segment des salles de fitness est même en plein essor. Plus de 6 millions de Français sont adhérents à un club de fitness, avec une tendance pour les formules low-cost. Une augmentation régulière de l’ordre de +5% voire +7% du nombre de clients est estimées dans les années à venir.

A ce titre, on retrouve des réseaux de franchise bien connus dans le secteur des salles de sport : L’Orange Bleue, Group Moving et Keep Cool. La récente introduction en Bourse du réseau Basic Fit démontre bien l’intérêt des Français pour les cours de sport tout en bénéficiant de conditions tarifaires avantageuses avec des forfaits mensuels de l’ordre d’une vingtaine d’euros par mois.

La restauration rapide de qualité

Soucieux de bien-manger, les consommateurs français plébiscitent toujours autant les bars à salades, corners à burgers, smoothies, glaces, sushi, bagels… Une tendance forte pour le premium se dégage. Les entrepreneurs qui souhaitent se lancer sur ce marché devront donc privilégier la qualité des produits, le fait maison, les circuits courts dans les approvisionnements. Les Français ont consommé pour plus de 17 milliards d’euros de plats issus de la restauration rapide.

De nombreux réseaux existent parmi lesquels 231 East St, Bio Burger, Basicil & Co, BeChef, Mezzo di Pasta… pour des mises de départ allant de 25 000€ à plus de 100 000€.

Laisser un commentaire