Le flair, l’intuition… ces qualités intrinsèques d’un serial entrepreneur

Le flair, l’intuition… ces qualités intrinsèques d’un serial entrepreneur

Pour beaucoup, un bon entrepreneur est celui qui maîtrise le tangible, l’analytique, les faits, les chiffres, les courbes, les analyses factuelles. En vérité, ces qualités sont plutôt celles d’un bon gestionnaire. Car un entrepreneur qui réussit est aussi voire surtout celui qui sent le marché, sent les bons coups, a une sacré dose de flair et d’intuition. On parle même d’instinct business. Que se cache derrière cette qualité que tous les entrepreneurs n’ont pas et comment faire pour la développer ?

L’instinct business, le 6ième sens dans le business

Le cabinet d’études Opinion Way a mené une enquête sur cette notion d’intuition dans le monde des affaires. Une étude réalisée auprès d’un large panel d’entrepreneurs qui démontre plusieurs choses quant à la manière qu’ont certains de se fier à leur intuition pour créer une affaire, la gérer, la développer. Pour 95% d’entre eux, le flair est LA qualité essentielle des entrepreneurs. 85% estime d’ailleurs que l’instinct business n’est pas inné, mais qu’il s’agit d’une qualité qui se développe, s’acquiert avec le temps et l’expérience.

Pour les entrepreneurs, cette intuition se concrétise à 91% par le goût du challenge, du défi voire du risque, à 92% par la propension à innover, créer, s’adapter.

Développer le flair, l’intuition, l’instinct dans les affaires fait une énorme différence. L’intuition dans les affaires permet de sentir les tendances du marché, les tendances de consommation, les envies futures des consommateurs, les changements dans la société, les attitudes, les besoins. Cela permet d’avoir un coup d’avance sur son marché et sa concurrence, d’imaginer les produits et services de demain. Steve Jobs, Elon Musk, Richard Branson pour ne citer qu’eux sont des exemples parlants d’entrepreneurs qui ont ce flair. Un flair poussé à son paroxysme qui a presque fait d’eux des visionnaires, avec le succès qu’on leur connait.

Comment faire pour développer son intuition ?

Si le flair, l’intuition se développe avec le temps et l’expérience, quelques techniques et attitudes permettent néanmoins de le stimuler.

Faites vous confiance, en toutes circonstances, quitte à aller à l’encontre de ce que vous dit ou vous conseille votre entourage. Vous savez bien que « les conseilleurs ne sont pas les payeurs », alors résistez à l’influence voire même à la pression extérieure. Peu à peu, cette attitude laissera cette petite voix intérieur s’exprimer, prendre de plus en plus de place.

Aussi, n’ayez pas peur de l’échec. L’échec est le fondement de la réussite. Tout apprentissage passe nécessairement par une phase d’échec. Cet angle de vue, cette manière d’appréhender votre quotidien d’entrepreneur permet à l’instinct, l’intuition, le 6ième sens de se développer. En laissant en quelque sorte tomber les barrières psychologiques, les freins, les blocages, les peurs, l’instinct animal de chacun se révèle chaque jour un peu plus.

Une autre bonne voie est d’exprimer votre créativité. La créativité est intuitive par nature, fait appel à notre instinct. La bonne nouvelle est que la créativité se décline à l’infini dans les affaires : dans la communication bien sûr mais dans votre marketing également, votre management…

Mais osez également à penser en dehors de la boîte, à être disruptif, à ne pas prendre tout ce qu’on vous dit pour argent comptant, à briser les clichés. Une technique largement employée par les créatifs des agences de publicité et qui leur permet de sentir le bon coup de comm’.

Enfin, fiez-vous à votre première impression, elle est souvent la bonne. Et en faisant l’expérience de la suivre, vous verrez que vous avez (tellement !) bien fait. Votre confiance en votre flair se développera d’autant plus et sera même exponentiel.

Alors, avez-vous le flair ? Avez-vous l’instinct business ?

Laisser un commentaire